Lot & Dordogne en automne – un festival de couleurs

Il y a quelques années déjà nous avons posé nos valises pour deux semaines dans un charmant village du Lot dominé par les tours d’un ancien château : Saint-Laurent les Tours. À partir de là, nous avons sillonné une partie du Lot et de la Dordogne à la découverte de quelques perles de la région.

Octobre 2014. Le temps est doux et lumineux. J’ai déniché un gîte comme je les aime, en pleine nature. Une maison quercynoise typique et tarabiscotée. Beaucoup trop grande pour deux mais je suis tombée sous le charme !

Le gîte est entouré d’un grand jardin arboré d’où l’on aperçoit, au loin, les tours du château.

L’aménagement intérieur fait la part belle à la pierre et aux poutres en bois, le tout associé à un équipement moderne et coloré. L’étage est par contre plus sommairement aménagé même s’il offre un potentiel intéressant. Mais, de l’aveu de la propriétaire, les travaux et l’entretien d’une telle bâtisse coûtent chers. Alors, cela se fait petit à petit.

Nous profiterons également des premières couleurs de l’automne, au jardin ou en promenade autour du gîte.

Saint-Laurent-les-Tours se situe au nord du département du Lot, aux confins de trois autres départements : la Corrèze au nord, la Dordogne à l’ouest et le Cantal à l’est. Avec de très beaux villages et villes à distance raisonnable : Collonges-la-Rouge, Turenne et Curemonte en Corrèze ; Rocamadour, Cahors et Figeac dans le Lot, Sarlat en Dordogne. Sans compter les incroyables richesses naturelles et géologiques des environs : gouffre de Padirac, Causse de Gramat, grottes de Lascaux, vallée du Lot avec le village de St-Cirq-Lapopie et la vallée du Célé du côté de Figeac.

Outre son riche patrimoine culturel, la région s’enorgueillit de paysages très diversifiés. En quelques dizaines de kilomètres, on passe de la verdoyante vallée de la Dordogne au Causse du Quercy beaucoup plus minéral.

Le département du Lot est traversé par 3 rivières qui sculptent son paysage et qui ont donné naissance à 3 vallées (Lot, Célé et Dordogne) aux falaises impressionnantes où viennent se nicher, s’accrocher ou se percher villages et châteaux.

Rocamadour en est l’un des exemples les plus connus.

Au sud du département, à Cahors, le pont Valentré, classé à l’Unesco, est également un incontournable si vous séjournez dans la région. Il est incroyablement photogénique, de jour comme de nuit !

À l’inverse, les paysages plus sauvages et minéraux du Causse du Quercy attirent avant tout les amoureux de randonnées et de nature intacte.

Un conseil : allez vous perdre sur les petites routes du Causse de Gramat lorsque vous irez à Rocamadour. Sur ce plateau calcaire qui retient peu l’eau, la pierre sèche est omniprésente : granges, murets, lavoirs, croix … et les points de vue sont superbes !

Vers le nord, le paysage s’adoucit. On est ici en Corrèze. Du haut du promontoire du château de Turenne vous aurez une vue imprenable sur la campagne environnante.

Tout au long de notre séjour, nous jouerons à saute-mouton avec la Dordogne. Sa vallée, tour à tour préservée et sauvage ou paisible et riante, nous a vraiment enchanté !

Châteaux et parcs remarquables s’y succèdent. Nous en apercevrons certains, sans les visiter, faute de temps.

Que vous soyez adepte de circuits en voiture ou un inconditionnel de la marche ou encore du vélo, vous trouverez dans le Lot d’innombrables sentiers de randonnée, des petites routes quasi désertes qui vous mèneront à des points de vue extraordinaires sur la vallée de la Dordogne et sur les magnifiques paysages du Lot et de la Corrèze.

En quinze jours, nous ne découvrirons qu’une infime partie des richesses de la région. En guise d’apéritif, je vous propose de visionner une courte vidéo que j’ai trouvée sur YouTube. Elle propose un survol de la région, qui vous donnera un avant-goût des beautés du coin.

Comme il serait beaucoup trop long de détailler ici toutes les trouvailles de notre séjour, j’y consacrerai une série d’articles. Voici quelques lieux où nos pérégrinations vous entraîneront :

En 2018, l’émission des Racines et des Ailes est partie explorer le Lot et la Dordogne. C’était l’occasion pour nous de revisiter des lieux que nous avions appréciés mais aussi d’en découvrir d’autres. De quoi nous donner envie d’y retourner. Et qui sait, peut être serez-vous séduit, vous aussi !

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.