L’île de Rügen se situe au nord de l’Allemagne, dans le Land de Mecklembourg-Poméranie, au bord de la mer baltique, à une centaine de kilomètres de la frontière polonaise. Pleine de contrastes, Rügen offre une succession de plages de sable fin, de caps et de hautes falaises de craie. Elle s’enorgueillit d’élégantes stations balnéaires, de charmants lacs intérieurs, de hêtraies séculaires et elle est traversée par de jolies routes-allées bordées d’arbres vénérables qu’illuminent de vertes prairies et des champs de colza. Bref, un émerveillement permanent pour les amoureux de nature et de lieux authentiques.

Rügen : des faits et des chiffres

Avec ses 926 km², Rügen est la plus grande île d’Allemagne.  Elle compte 570 km de côtes. De nombreuses baies et lagunes (Bodden et Wieke) ainsi que des péninsules et des caps qui dessinent les contours irréguliers de l’île.

Elle est accessible en voiture à partir de Stralsund. Un premier pont datant de 1936 a été complété en 2007 par un second pont haut permettant de mieux absorber le flot de touristes. Avant, seuls des ferries reliaient l’île au continent.

Rügen est une destination de vacances très prisée des allemands. Les longues plages de sable fin et les élégantes stations balnéaires de la côte Est contribuent à sa popularité : Binz, Sellin, Göhren, Baabe attirent les amoureux de belles plages, de cures thermales (la craie de Rügen a des vertus médicinales reconnues) et de nature. Des kilomètres de pistes cyclables et d’innombrable sentiers de randonnées permettent de sillonner l’île en toute sécurité.

Trois réserves naturelles sur l’île de Rügen

  • À l’ouest, le Vorpommersche Boddenlandschaft englobe l’île de Hiddensee et la côte ouest de Rügen. En automne, la région devient un lieu de repos pour des milliers de grues. On peut y voir des phoques et des loutres et plus de 160 espèces d’oiseaux s’y reproduisent.
  • Au nord-est, le parc national de Jasmund est constitué d’une impressionnante hêtraie qui surplombe les célèbres falaise de de craie de la Wissower Klinken et de la Stubbenkammer (avec le Königsstuhl).
  • Au sud-est, une réserve de biosphère

Promenade au pied des Wissower Klinken

Des stations balnéaires étonnantes

  • Putbus, la première station balnéaire de l’île, fondée en 1816.
  • Binz, Sellin, Goehre et Sassnitz : des stations à l’architecture balnéaire typique du début du XXème siècle, magnifiquement préservée ou restaurée.
  • Prora: la démesure du régime nazi. Un complexe de 4,5km de bâtiments à 150m de la plage.

Seebrücke Sellin

Des ports aux activités variées

Yachts, bateaux de pêche, voiliers , ferries, … on trouve toutes sortes de bateaux sur l’île. Ainsi que de nombreuses navettes pour visiter les sites remarquables (Königstuhl ou Kap Arkona) ou admirer l’île sous un autre angle.

  • Vitt : un minuscule port de pêche, près du cap d’Arkona
  • Mukran : Un des derniers grands projets de transport réalisés par l’ancienne RDA dans les années 1980. Le port devait garantir un service de ferry efficace pour le transport des marchandises de et vers l’ancien port soviétique de Klaipeda.  A cette époque, le territoire portuaire était une zone d’accès restreint.  Depuis 1998, suite à d’importants développements,  Mukran est devenu le plus grand port ferroviaire allemand de ferries sur la mer Baltique.
  • Breege : situé au nord de l’île, c’est le plus vieux port de Rügen. Grâce à sa situation géographique favorable (bien protégé à l’entrée du Grand Jasmund Bodden) il est devenu l’un des plus importants au XIXe siècle. Port d’attache de nombreux voiliers, de riches capitaines construisirent des maisons en chaume qui caractérisent encore la ville aujourd’hui.

Descente vers Vitt, minuscule village de pêcheurs

Les curiosités & sites à ne pas manquer à Rügen

  • Les « Seebrücken», les promenades et l’architecture balnéaire début de siècle, principalement à Binz, Sellin, Sassnitz et Goehre.

A lire aussi : Strandkorb : un fauteuil de plage made in Germany

  • Le Kap Arkona tout au nord de l’île, avec ses deux phares et sa tour de signalisation mais aussi ses trois bunkers, vestiges de l’ex DDR qui les avaient construits pour en faire des postes de commandement pour la marine active dans la région baltique.
  • Le parc national Jasmund au nord-ouest de l’île, avec ses hêtraies perchées au-dessus de falaises de craie et du Königsstuhl qui domine la mer du haut de ses 118 mètres.
  • Le pavillon de chasse de Granitz situé au milieu d’un millier d’hectares de bois et construit sur le Mont du Temple à 107m. Il offre un point de vue intéressant sur cette partie de l’île.
  • Le « rasende Roland », un sympathique chemin de fer centenaire à voie étroite, qui relie Göhren à Putbus à 30 km/h.
  • Le Störtebeker Festival à Ralswiek (en été) qui retrace la vie et l’œuvre du flibustier et pirate Klaus Störtebeker.
  • Le Baumwipfelpfad: qui est un sentier botanique autour d’un arbre, avec un point de vue sur la région à 40m, au-dessus de la forêt.
Promenade et architecture balnéaire à Binz

Promenade et architecture balnéaire à Binz

Rasende Rolland – Rügen

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.