Vallée de la Samme : nature et écluses

Point de départ: Arquennes, Pont tournant
Distance: 9-10 km
Itinéraire: facile – chemin de halage & Ravel 3

Nous rejoignons l’ancien canal Charleroi-Bruxelles au pont tournant d’Arquennes. Ce pont assez particulier mérite qu’on s’y attarde un instant:

L’ensemble métallique date de 1832, comprend une passerelle pour piétons et un pont pour le charroi. Il pivote autour d’un axe vertical situé au milieu du canal.  Sa partie centrale repose sur une pile ronde munie d’un pivot qui commande la rotation, laissant de part et d’autre un passage pour les bateaux.  L’ensemble, abîmé pendant la guerre de 1940, a été restauré et classé en 1978.

Arquennes Pont Tournant

Aujourd’hui, le pont ne pivote plus et les canards en ont profité pour venir s’installer dans les anciennes pièces de bois.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A l’aller, nous partons par un petit chemin qui démarre à droite avant le pont (nous ne le traversons donc pas!)  et longe l’ancien canal. Beaucoup plus confidentiel et moins fréquenté que le chemin sur l’autre rive (qui est en fait une partie du Ravel n°3), ce sentier nous donne l’occasion de faire une belle boucle et d’admirer le paysage sur toutes ses coutures.

Valée de la Samme

Samme-10

Ce tronçon de canal est d’autant plus paisible qu’il n’est plus emprunté par les bateaux depuis la mise en service du plan incliné de Ronquières.

Dès 1550, on pense relier Bruxelles à Charleroi par une voie d’eau.  L’aménagement d’un canal longeant la Senne, la Sennette et la Samme s’avère la meilleure solution, mais la crête de partage des eaux pose un problème. Il faut attendre 1827 pour que le projet entre dans sa phase d’exécution.  Le canal alors conçu, à petite section, offre à la navigation un plan d’eau d’une largeur de 15 mètres pour une profondeur de 2 mètres (gabarit : 70 tonnes).  C’est un canal houiller avec 38 écluses, 1 tunnel, de nombreux ponts et ouvrages d’art.  En 1885 on amenagea le canal pour donner accès à des bateaux de 300 tonnes.

Nous avons déjà fait cette promenade à plusieurs reprises, en différentes saisons et nous sommes toujours sous le charme. La faune et la flore y sont riches et préservées.  Les canards colvert, les poules d’eau, les foulques et autres oiseaux s’en donnent à coeur joie. A plusieurs reprises, nous avons pu observer des canes avec leurs petits. Sur l’eau flottent d’innombrables reconcules d’eau à fleurs jaunes et grandes feuilles plates ainsi que quelques nénuphars. Roselières et vasières abritent de jolies libellules.

Entre Arquennes et Ronquières on dénombre 9 écluses désaffectées et autant de maisons éclusières ou pontonnières. Ces demeures, construites dans le style typique de l’époque, offraient un logement au personnel de service des écluses et des ponts du canal. Aujourd’hui, la plupart ont été rachetées et restaurées par des particuliers.

Ecluse 1_1

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *