Vacances drômoises

Fidèles à nos habitudes, nous nous sommes posés pour trois semaines dans un coin de France que nous ne connaissions pas encore. Pas de montagne ni de littoral cette fois mais des paysages doux, du bon vin, du soleil et bien sûr un gîte super confortable, pour des vacances no stress!

A deux heures à peine de la grande bleue,  la Drôme jouit d’un climat quasi méditerranéen. C’est ainsi qu’en ce mois de juillet 2012, plutôt maussade et pluvieux sur la majeure partie de la France et en Belgique, nous avons malgré tout bénéficié d’un temps clément, largement ensoleillé sans être étouffant! Bref, l’idéal pour des « nordistes »!

La Drôme fait partie de la région Rhône-Alpes, elle est limitrophe des départements de l’Ardèche, de l’Isère, des Hautes-Alpes, des Alpes-de-Haute-Provence et de Vaucluse.

Du Vercors à la Provence en passant par la vallée du Rhône, la Drôme se conjugue de bien des manières:

♦ Au nord, la Drôme des collines où se succèdent paysages vallonnés, rivières, vergers et vignes en coteaux.
♦ Vers l’Est, la Drôme des montagnes, avec le parc naturel régional du Vercors, haut lieu de la résistance durant la seconde guerre mondiale.
♦ La plaine de Valence et la vallée du Rhône
♦ Au coeur du département, la vallée de la Drôme et la région de Die. Ici la forêt s’étend sur une centaine de kilomètre tout le long de la rivière Drôme.
♦ Enfin, vers le sud, cela sent bon le thym et la lavande.   C’est la Drôme provençale, parsemée de villages perchés et classés.

 Il y avait donc largement de quoi combler notre séjour, tant en visites culturelles qu’en escapades nature.  C’est ainsi que j’aurai le plaisir de vous faire découvrir au fil de ce blog,  Crest, Mirmande, Noyans en Vercors, Die, Dieulefit, Romans, Pierrefitte, Tain l’Hermitage et bien d’autres sites drômois.

Agrandir le plan

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *