Prague en hiver : bulles, givre et carillons

Janvier 2016. Pour fêter dignement mon entrée dans le troisième âge radieux (!), j’ai programmé une escapade de trois jours à Prague.

J’y avais déjà séjourné plusieurs fois pour le boulot … sans jamais vraiment prendre le temps de m’y arrêter ou de visiter. J’avais déjà testé les restos chics et les hôtels 4 étoiles, il me restait à découvrir la ville à ma manière … beaucoup plus authentique et sobre.

Cela faisait un bout de temps que je me promettais de revenir à Prague, en privé, pour m’y perdre, le nez en l’air, sans autre but que de prendre le pouls de cette ville gorgée de touristes à toute période de l’année.

DSCF8286

À peine 1h15 de vol de Bruxelles … et un dépaysement assuré. On est bien sûr encore en Europe, mais plus vraiment à l’Ouest.

La langue est le premier dépaysement. Anglais, allemand ou français ne vous seront pas d’un grand secours pour comprendre le sabir local. Et pour avoir essayé d’apprendre les rudiments de cette langue slave, je peux vous garantir qu’elle est plutôt complexe … et souvent carrément imprononçable ! Heureusement, beaucoup de tchèques – surtout les plus jeunes – se débrouillent bien en anglais !

Deuxième différence de taille : l’euro cède le pas aux couronnes tchèques. Outch … il y avait bien longtemps que je ne m’étais plus cassé la tête à convertir tous les prix que je voyais. Mais il est vrai que c’est nettement moins fastidieux depuis qu’il n’y a plus qu’à consulter une appli sur son smartphone !

Troisième anachronisme : on fume encore dans tous les cafés et restaurants. Mais certains établissements proposent une salle non fumeur. Ouf, sauvé !

Chateau de Prague

La préparation d’un city-trip commence bien sûr par la recherche d’un logement. Depuis une récente expérience à Paris, j’ai pris goût aux offres d’airbnb ! À Prague comme dans bien des villes, il n’y a que l’embarras du choix ! Je cherchais quelque chose de suffisamment central pour pouvoir tout visiter à pied mais je voulais aussi quelque chose de calme. Bingo ! J’ai trouvé logement calme à Prague à deux pas du Pont Charles, dans le quartier des ambassades !

Située entre la Vltava et les collines du Château et de Petřín, Malá Strana ou « petit côté » est appelée ainsi en opposition à la Vieille-Ville, plus étendue, à laquelle elle est reliée par le pont Charles. C’est de là que nous rayonnerons pendant trois jours.

DSCF8245

Un petit appartement au troisième étage d’un immeuble cossu. Tout confort et super abordable en cette période un peu moins courue.

DSCF8394

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *