La Marche dans le ciel

5000 km à pied à travers l’Himalaya

Je viens de terminer un livre passionnant.  Je l’ai littéralement dévoré. J’adore ce projet complètement fou de traverser des régions extraordinaires, souvent sauvages, parfois carrément interdites, voire même dangereuses.

Alexandre et Sylvain entreprennent de traverser l’Himalaya, sans bagages (à peine 6 kg chacun), sans tentes ni vivres. Ils comptent sur l’hospitalité pour se nourrir et s’abriter. En près de 6 mois, ils effectuent une traversée intégrale de l’Himalaya en longeant au plus près sa crête axiale, en enchaînant toutes ses vallées, en avalant tous ses cols.

À la fin du livre, ils résument ainsi leur Transhimalayenne:

174 jours, 5 000 kilomètres à pied, 121 000 mètres de dénivelé positif, 70 passes, 69 gués et un trait déroulé continuellement du Bhoutan au Pamir, foulée après foulée, d’est en ouest.

Mais, au-delà de l’exploit sportif, c’est surtout une formidable aventure humaine qu’ils partagent à travers ce livre. On y découvre une multitude d’Himalayas, des cultures et des peuples très différents qui ont tous préservé ce rapport humain essentiel qui consiste à accueillir l’étranger de passage (même lorsque les mots se réduisent à presque rien). On y découvre enfin l’incroyable richesse des paysages … des vastes plateaux fleuris aux glaciers crevassés.

L’alternance des styles d’Alexandre Poussin et Sylvain Tesson, qui écrivent à tour de rôle, donne au récit une double perspective et un rythme syncopé intéressants.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *